ALGERIE

Non à l’instrumentalisation de la mémoire de Lounès Matoub

Déclaration La mémoire de Lounès Matoub appartient au peuple kabyle et amazigh ! Le pouvoir d’Alger prévoit de récupérer la mémoire de Matoub Lounès en sponsorisant un musée qui lui serait dédié dans son propre village en Kabylie, et de surcroît dans sa maison qui serait annexée à ce projet. Voilà vingt ans qu’il a été assassiné, certainement parce qu’il ...

Lire la suite...

MATOUB LOUNÈS LA VOIX DE LA LIBERTÉ

Le 25 juin 1998, Lounès Matoub est assassiné à l’âge de 42 ans. Vingt ans après, l’artiste devenu une légende, le repère de tout un peuple en quête de liberté, continue d’incarner la voix de la résistance et de l’espoir. Artiste de génie, musicien et poète d’exception, auteur-compositeur-interprète hors pair et homme de combat, il prête sa voix aux plus faibles ...

Lire la suite...

Appel d’intellectuels algériens en faveur de Yennayer

Dans quelques semaines, l’Algérie, ainsi que tous les pays de l’Afrique du Nord, célébreront Yennayer, le Nouvel An amazigh. S’appuyant sur le préambule de la Constitution qui définit l’amazighité comme l’un des fondements essentiels de l’identité nationale, et sur l’article 4 de la Constitution de 2016 qui stipule que tamazight est langue nationale et officielle, et dans le souci de ...

Lire la suite...

Tamazgha présente un rapport alternatif intitulé « L’Etat algérien et la question amazighe »

A l’occasion de sa 94ème session, le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD), des Nations Unies, examine les vingtième et vingt-et-unième rapports périodiques de l’Etat algérien. A cette occasion, Tamazgha, Organisation non gouvernementale de défense des droits des Imazighen, présente un rapport alternatif intitulé « L’Etat algérien et la question amazighe » par lequel elle entend apporter devant les experts ...

Lire la suite...

Les militants mozabites Khodir Sekkouti et Salah Abbouna en liberté provisoire

L’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA) aimerait informer l’opinion public que la Cour Centrale de l’instruction n°4 de l’Audience Nationale (Haute Cour) a concédé la liberté provisoire aux militants amazighs algériens Khodir Sekkouti (vice-président de l’AMA) et Salah Abbouna, et qui ont quitté la prison depuis lundi dernier, dans la soirée, après que la juge reçoit les documents appropriés que les deux ...

Lire la suite...

L’ Assemblée Mondiale Amazighe exige la libération immédiate de deux réfugiés politiques algériens Amazighs

L’Assemblée Mondiale Amazighe a suivi avec une vive inquiétude l’arrestation de son président délégué pour l’Algérie et ancien réfugié politique au Maroc, M. Khoudir Sekouti par les autorités espagnoles à Melilla, qui l’ont détenu le Jeudi 6 Juillet dernier, après avoir été convoqué par la police pour la deuxième fois à cause d’un mandat de recherche internationale lancé par les ...

Lire la suite...

Le Rassemblement Pour la Kabylie se solidarise avec les Rifains

Le Rassemblement Pour la Kabylie tient à saluer cette initiative de soutien aux Rifains. Par cette action, nous répondons à une des valeurs fondamentales de la Kabylie, à savoir la solidarité agissante en faveur des causes justes. Pour avoir vécu des événements similaires en 2001, au cours du printemps noir, nous savons plus que tous les autres ce que signifie ...

Lire la suite...

Le mouvement amazigh d’Algérie se solidarise avec les Rifains

Ce qui est en train de se passer au Rif marocain ne peut et ne doit nous laisser indifférents, et sans réaction : non seulement en tant que militants du mouvement amazigh et démocratique algérien, mais aussi en tant que nord-africains soucieux de la stabilité de notre région et de son avenir. L’attitude autoritaire du pouvoir marocain, son approche répressive ...

Lire la suite...

De L’arrestation arbitraire à des peines injustes et racistes contre Kameleddine Fekhar et ses codétenus mozabites

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le docteur Kameleddine Fekhar  et ses codétenus  Mozabites ont été arrêtés  de façon arbitraire et raciste le 09 juillet 2015. Après 22 mois de détention provisoire, ils  ont été jugés  par le tribunal de  Médéa suite à des pressions intenses exercées par   les Nations unies, le parlement européen,  des ONG des droits humains : Humain Right Watch, Amnesty International, Freed  Hoom Hous ...

Lire la suite...

Algérie: Assurer un procès équitable aux défenseurs des droits des minorités

Kamaleddine Fekhar et d’autres défenseurs des droits des Amazighs sont en détention préventive depuis juillet 2015 (Beyrouth, le 29 mai 2017) – Les autorités algériennes devraient abandonner tous les chefs d’inculpation retenus à l’encontre d’un activiste de renom et de ses 40 co-accusés, qui sont fondés sur leur militantisme pacifique en faveur des droits de la minorité amazigh, ou berbère, ...

Lire la suite...