MATOUB LOUNÈS LA VOIX DE LA LIBERTÉ

Le 25 juin 1998, Lounès Matoub est assassiné à l’âge de 42 ans. Vingt ans après, l’artiste devenu une légende, le repère de tout un peuple en quête de liberté, continue d’incarner la voix de la résistance et de l’espoir.

Artiste de génie, musicien et poète d’exception, auteur-compositeur-interprète hors pair et homme de combat, il prête sa voix aux plus faibles et met son art au service des peuples opprimés. Il a chanté l’amour et son attachement viscéral à la Kabylie et Tamazgha. Il a témoigné de l’histoire et éveillé les consciences. Il a dénoncé les injustices et exalté la liberté.

Le 22 juin 2018, des artistes, fidèles aux idéaux de Lounès, viendront lui rendre hommage au Bataclan. Oulahlou, Malika Domrane, Ali Amrane, Tenna, Akli D, Louiza, Karim OSM et Iggig Moh seront présents pour célébrer avec nous l’engagement et l’œuvre de Lounès Matoub qui agissent encore comme une lame tranchante sur ses assassins. Non, le temps n’a pas d’emprise sur la mémoire d’un homme qui a véhiculé un message libérateur et laissé une œuvre universelle. Sa voix, telle une révélation, ne cesse d’inspirer tout individu épris d’amour, de justice et de liberté.

Nadia Matoub

Lire Aussi...

L’Algérie et son combat contre la dictature

L’armée algérienne, héritière de l’Armée de Libération Nationale qui a combattu la France coloniale, est ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *