Le verdict de la honte

Par : Moha Moukhlis

La « justice » a prononcé son verdict inique contre les détenus politiques rifains. Les peines sont lourdes et oscillent entre 5 et 20 ans de prison ferme. Une manière de casser le morale des familles, des militants, d’une population et d’un peuple qui refusent d’abdiquer. Un verdict qui nous éclaire sur la mentalité des maîtres du moment qui naviguent à vue et mènent notre pays vers l’inconnu. Le Rif est de nouveau visé. Il saigne, traumatisé mais debout.
Le pouvoir arrogant cherche en vain à le faire plier…

Après avoir été bombardé par l’armée marocaine en 58-59, gazé par des armes chimiques dans les années vingt, mis en quarantaine durant plusieurs décennies, le Rif ne cesse de subir les affres d’une politique boiteuse qui juge sa population en dissidence permanente.
La dénonciation et l’indignation envahissent les réseaux sociaux et expriment une angoisse et la révolte face aux gardiens du temple qui hypothèque le devenir de notre patrie.

La rupture que le peuple a voulu pacifique et civilisationnelle se fera dans la douleur et le sacrifice.

Ma solidarité totale avec mes frères rifains.

Lire Aussi...

Le vrai sens des verbes «avoir» et «être» dans le contexte du Maroc d’aujourd’hui

On a appris à l’école que les verbes « avoir » et « être » ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *