L’arabomanie himmichienne

Par: Moha Moukhlis

Vous avez raté une belle occasion de vous taire. En fait, vos idées, si l’on daigne qualifier vos rots nauséabonds ainsi, proférées contre un militant pacifique qui vous oblige à vous regarder devant le miroir, s’inscrivent dans un système clos, fossilisé, affublé de toutes les exceptions possibles à ce que la modernité convoite.

Vous êtes mal inspiré. Vous, l’intello de service! De grâce, épargnez nous vos délires morbides. Vous n’êtes pas indispensables et nous pouvons nous passer de vos idées. Et de vous. Le Royaume peut vivre et s’en sortir sans vous. Sans vos conseils. Gardez-les pour vous et vos semblables acculés par le vent d’ouverture et de démocratie qui souffle sur notre pays. Nous n’avons pas besoin de vos conseils. Vous appartenez à un passé honni. Restez-y!

Vos déclarations tendancieuses visent à glorifier une mythologie arabiste morbide et grégaire, au nom d’une prétendue supériorité. Elles nous rappellent la rhétorique de la propagande du III ème Reich. De sinistre mémoire. Et parce que le monde arabiste fictif dont vous vous réclamez est en phase de déclin irréversible, incapable de répondre aux appels réitérés de l’Histoire, vous voulez faire de l’amazighe votre bouc émissaire et vous donner l’illusion d’une « unité » arabe fantasmée !

Vos allégations ridicules sont une honte et une insulte pour l’intelligence humaine. Vous êtes embourbé dans un système fossilisé qui est en conflit permanent avec l’occident. Le «monde arabe» que vous évoquez inspire la pitié. Selon «Freedom house, sur 120 démocratique : aucun pays arabe ou islamique: le principe général de fonctionnement de ces Etat est la peur ». Vous devriez admettre que votre monde arabe n’a pas de capacité de résistance absolue devant l’histoire.

L’atteinte au libre usage d’une langue et d’une culture est un crime. Le combat amazighe est une réplique légitime et pacifique à une situation intolérable de déni de droit et d’oppression. La question amazighe n’est pas un accident de l’histoire, elle est d’une autre envergure car elle dissimule les plaies les plus profondes et les rancœurs les plus dangereuses qui risquent, à cause de vous, de provoquer l’irréparable.

C’est votre aveuglement, trop occupé à vos incantations ridicules et à votre égocentrisme, qui hypothèque l’unité de la nation. La seule fondation que vous avez érigée est celle de votre patrimoine personnel avec l’aide de l’oppression et du népotisme.

Nous n’avons pas besoin d’être abreuvé par des discours qui n’ont aucun sens, car tenus par ceux qui nous proposent un autre destin que celui de la liberté, de l’intelligence et de la tolérance.

Imazighen sont chez eux, le Maroc c’est leur pays. Tachez de ne jamais l’oublier M. Himmich. Nul n’est né sur notre terre amazighe pour nous imposer «sa» langue ou «sa» culture. Notre nation est une communauté et non un goulag.

Lire Aussi...

L’amazighité est elle une question ou un fait?

Les Mathématiciens et Les Sociologues partagent le champ de la logique pour définir des concepts ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *