BMCE Bank of Africa & Maroc Export  poursuivent leur engagement pour le développement du business panafricain

Maroc Export & BMCE Bank of Africa ont lancé le 3 avril dernier à Dar Es Salam l’étape Tanzanienne de l’African Business Connect 2017 en présence de plus de 300 participants Tanzaniens et Marocains, après la réussite de la 1ère étape à Kigali.

La conférence d’inauguration de cette deuxième édition a été marquée par la présence d’un panel d’officiels des deux pays ainsi que des représentants d’organismes privés et publics: Mrs. Zahra MAAFIRI, Directrice Générale de Maroc Export, Mr.  M’Fadel EL HALAISSI, Directeur Général Délégué en charge de l’Entreprise BMCE Bank Of Africa,   Mr. Godfrey SIMBEYE, Directeur Exécutif de la Fondation du secteur privé, Mr. Ammish OWUSU AMOAH, Directeur Général de Bank of AfricaTanzanie.Mr. Mohammed BENAYAD, Secrétaire Général, Département du Commerce Extérieur, Ministère de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique- Maroc,        S.E.M. Abdelilah BENRYANE, Ambassadeur de SM le Roi à Dar Es Salam, et le Pr. Adolf MKENDA, Secrétaire permanent au Ministère du Commerce et de l’Investissement.

Les intervenants à la conférence officielle d’ouverture ont soulignél’importance de la coopération économique africaine, en insistant sur l’importance de ce genre de rencontres pour booster les échanges entre les acteurs publics et privés Maroco-Tanzaniens.

D’ailleurs, Mme. Zahra MAAFIRI, Directrice Générale de Maroc Export a précisé «C’est un grand honneur pour le Maroc de revenir ici 6 mois après la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI…Notre volonté est de relier les économies au-delà de la diversité et grâce à notre partenariat avec le groupe BMCE Bank of Africa, la voie aux PME a été ouverte pour se développer dans un environnement financier sécurisé.. ».

Dans ce sens, M. M’Fadel EL HALAISSI,Directeur Général Délégué en charge de l’Entreprise BBOA  a rajouté «…Sous l’impulsion des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, nous avons (BBOA) une mission pour le développement du business panafricaincar la création d’emploi passe en premier par l’investissement…A kigali, 500 rencontres d’affaires ont eu lieu, aujourd’hui, nous avons plus de 1 000 rencontres, prouvant ainsi tout l’intérêt particulier accordé par  les entreprises marocaines à cette région…».

M. AmmishOwusu-Amoah,Directeur Général de Bank of AfricaTanzanie,  a apporté aussi « Il y a de nombreuses possibilités dans la Tanzanie. Nos terres sont si riches, le pays a combiné le meilleur pour le rassembler en 1 place, la Tanzanie. Notre but est de favoriser nos relations. Nous avons vu notre profit passer de 1 milliard à 7 milliards de TZS (shilling tanzanien)dans la même période. Nous avons l’intention d’être ici pendant plusieurs années.Par conséquent, nous serons toujours impatients de partager notre expérience avec les entreprises marocaines…». Pareillement, le Dr. Khalid Salah Muhamed, ministre de finance de Zanzibar a complété«La visite royale deSa Majesté Mohammed VI a ouvert un développement durable entre nos pays. Nous devons améliorer nos capacités. Nous sommes encouragés par vous, entreprises marocaines, car nous cherchons à ouvrir de grands partenariats dans un contexte gagnant-gagnant… »prouvant ainsi tout l’intérêt stratégique de la création ce genre de rencontres BtoB dans cette région.

Après une présentation des opportunités d’affaires en Tanzanie, les entreprises participantes ont entamé leurs rencontres BtoB dont le nombre a dépassé les 1120 rencontres avec une moyenne de 14 RDV pour chaque entreprise marocaine portant principalement sur les secteursde l’électricité et l’enrgie renouvelable, l’import et l’export, les BTP et les matériaux de construction, le commerce, le transport et la logistique, les telecom, la finance…

A signaler également, la signature d’un protocole d’accord de coopération entre le Centre Marocain pour la Promotion de l’export et le Centre Tanzanien d’Investissement.

Les partenaires institutionnels mobilisés pour ABC sont :

          Président TPSF, TanzaniaPrivateSectorFoundation, équivalent du patronat CGEM au Maroc

          Directeur Général National Development Corporation, Institution de développement et de promotion pour stimuler l’industrialisation en partenariat avec le secteur privé

          Directeur Général TanzaniaInvestment Center, l’Agence primaire du gouvernement pour coordonner, encourager, promouvoir et faciliter les investissements en Tanzanie et conseiller le gouvernement sur la politique d’investissement

          Directeur Général Tantrade, Homologue Maroc Export

          Président TCCIA, Tanzania Chamber of Commerce, Industry and Agriculture

          Directeur Général Tanzania National Business Council, Institution instaurant le dialogue entre le secteur privé et public en vue de la gestion efficace des ressources dans la promotion du développement économique et social.

Pour rappel BMCE Bank of Africa est la première banque marocaine implantée en Afrique de l’Est et en Afrique Australe à travers ses filiales Bank of Africa au Kenya, Rwanda, Tanzanie, Ouganda, Djibouti, Burundi, Ethiopie et Madagascar faisant partie d’un large réseau commercial couvrant plus de 20 pays en Afrique. 

BMCE Bank et Maroc Export ont conjugué leurs expertises pour créer un nouveau concept de développement commercial en Afrique «African Business Connect». La 1ère édition a été lancée en novembre 2015 et a concerné le Sénégal et le Mali.

 

Il s’agit concrètement d’une série de missions BtoB, de voyages d’affaires, de rencontres commerciales et de missions BtoC organisées régulièrement dans différents pays africains. L’originalité de ce concept réside dans son caractère sur-mesure en choisissant minutieusement les secteurs par pays, en réalisant au préalable des études macroéconomiques et sectorielles, en établissant des programmes étudiés et personnalisés de rencontres et en assurant un accompagnement de proximité tout au long de la démarche.

Lire Aussi...

Les Amazighs de la diaspora et leur(s) identité(s) entre revendications légitimes et dérives terroristes

Les amazighs de la diaspora, en Europe et ailleurs, n’échappent pas au problème identitaire. L’assimilation ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *