Déclaration finale de la Coordination des Mouvements de l’Azawad suite aux journées de concertation à Kidal

kidalDéclaration finale de la CMA suite aux journées de concertation des populations de l’Azawad tenues du 12 au 15 mars 2015 à Kidal sur le projet d’accord.

La CMA se félicite de la tenue de la rencontre de concertation de toutes les composantes de l’Azawad. Elle renouvelle vivement ses remerciements et sa confiance à la médiation internationale, ayant comme chef de file l’Algérie pour tous les efforts déployés en vue de parvenir à un accord de paix juste et durable, mettant fin au conflit qui oppose le peuple de l’Azawad à l’Etat malien.

Elle remercie également le Gouvernement malien pour sa disponibilité maintes fois affirmée dans le cadre de la recherche d’une solution par la voie de la négociation.

– Considérant les résolutions 2100 et 2164 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, relatives à la crise malienne ;
– Considérant la déclaration du conseil de Sécurité des Nations Unies sur le Mali, en date du 06 février 2015 ;
– Considérant l’Accord de Ouagadougou du 18 juin 2013 ;
– Considérant la feuille de route signée à Alger le 24 juillet 2014 ;

La CMA a organisé du 12 au 15 mars 2015 à Kidal, une large consultation ayant regroupé des milliers de participants en vue de recueillir l’avis de la population de l’Azawad sur le projet d’Accord du 25 février 2015, paraphé le 1er mars 2015 par la partie malienne.

De l’avis exprimé par les différentes communautés de l’Azawad, il ressort que ledit projet d’accord n’a pas pris en compte les éléments essentiels des aspirations légitimes des populations de l’Azawad. Cette position a été largement exprimée bien avant la rencontre, à travers des manifestions d’hostilité organisées partout dans l’Azawad et dans les camps des réfugiés.

Après avoir enregistré les analyses, contributions et recommandations des différentes composantes de la population et des structures de Mouvements de l’Azawad sur le Projet d’Accord, la CMA réaffirme son ferme engagement à poursuivre le processus de paix sous l’égide de la médiation internationale.

Elle renouvelle son attachement au respect des engagements pris avec la communauté internationale, dont : le cessez-le-feu du 23 mai 2014 à Kidal et ses modalités d’application du 13 juin 2014, ainsi que l’Accord de cessation des hostilités signé à Alger le 19 février 2015.

Elle réaffirme également sa disponibilité à renforcer sa coopération sur le plan sécuritaire avec les forces internationales présentes sur le terrain.

La CMA estime que le document produit par la médiation constitue une bonne base de travail qui mérite d’être améliorée dans l’intérêt supérieur de la paix.

C’est pourquoi, elle sollicite une rencontre avec la médiation et les partenaires internationaux concernés, en vue d’échanger sur la suite du processus.

Kidal, le 15 mars 2015
Pour la Coordination des Mouvements de l’Azawad
Bilal AG ACHERIF

Lire Aussi...

Déclaration Solidarité avec les populations civiles du centre du Mali

DÉCLARATION Solidarité avec les populations civiles du centre du Mali L’Organisation de la Diaspora Touarègue ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *