Les Frankenstein de l’Algérie!!

MEHDI BACHIR MZAB
Bahadi Bachir cinquième victime Mozabite

C’est la barbarie, la sauvagerie sans limites, comme le démontre les photos et surtout la vidéo filmé par les criminels eux même en liesse après l’assassinat horrible du jeune Mozabite Bahadi Bachir, cinquième victime Mozabite au quartier Baba-oul- Djemma.

Ils l‘ont enlevé, séquestré puis frappé et torturé à mort par différents armes blanches et coupes de pierres. Ils l’ont défiguré complètement, jusqu’au degré où il est devenu méconnaissable à sa propre famille…

Tout ça était l’ouvre de l’acharnement contre le jeune Bachir, des dizaines de Frankenstein Algériens, des zombies sans cœur ni âme que le régime algérien a enfanté et entretenutoute au long d’un demi-siècle de règne absolu.Il a créé ses monstres par un dosage minutieux d’ignorance, de racisme, d’extrémisme religieux et d’encouragement à la consommation de drogues et le tout enveloppé par l’assurance d’impunité totale. Le régime algérien a utilisé ces zombie tout au long de son histoire sanguinaire pour tuer, massacrer et faire barrage à toute revendication populaire légitime identitaire, politique ou simple socio-économique dans toute l’étendue de l’Algérie, de la Kabylie à Tamanrasset et d’Annaba jusqu’au Maghnia…

Bachir est la énième victime des massacres perpétué par le pouvoir Algérien contre les Mozabites Amazighs depuis 1962, comme le montre clairement les dizaines de photos et vidéos où ses zombies saccagent, détruisent et incendient les maisons et magazines, profanent les cimetières Mozabites, et frappent et tuent les Mozabites en toute liberté et dans l’impunité totale !! Sous le regard complice et parfois la main forte des services sécuritaires !!!

A ne pas oublier que le régime Algérien, le véritable criminel, a été aidé dans cette sale besogne soit par le silence complice, ou pire, par la désinformation et l’intox distillés et bien orientés par ces relaies lâches et opportunistes dans les différentes média, et les différentes organisations appelées société civiles Algérienne…!

* Dr Kameleddine FEKHAR – Ghardaïa

Lire Aussi...

Maroc et Algérie, deux destinées politiques diamétralement opposées

Avant l’ère du colonialisme français, le Grand Maghreb était une entité sociale et politique solide, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *