Un forum des droits de l’Homme au Maroc!

1La deuxième édition du forum international des droits de l’Homme se tient au Maroc, et plus précisément à Marrakech! les responsables ont décidé d’organiser la rencontre sous le thème de « la parité et l’égalité des sexes » avec au centre des discussions insistent-ils; les droits de l’enfance, de la femme et des personnes en situation de handicap! Des blagues à l’échelle internationale!

Mais la nature, a un autre point de vue, et elle a jugé opportun de dévoiler la réalité et le vécu des marocains pour en informer le monde entier. Elle a laissé tomber des pluies torrentielles, ce qui a fait couler des fleuves et a entrainé des crues et des inondations.

Les conséquences: les infrastructures, qui ont couté les yeux de la tête aux marocains, et que le gouvernement marocain considérait comme solides et éternelles, ont fait partie du passé, sans aucune exception, à partir de la date de l’ouverture du forum. Les routes n’étaient pas seulement barrées, mais détruites parce qu’elles n’étaient pas conformes aux normes. A travers les failles causées par les eaux, on peut voir une toute fine couche de goudron collée au sol! Les ponts sont complètement démolis, des dizaines de morts, femmes, enfants et hommes qui ont résisté pendant des heures, au milieu des fleuves, aux torrents et à la force des eaux violentes et brutales, ont fini par céder à cause de l’absence du secours! les gendarmes et les pompiers qui devraient être au service de leurs concitoyens, être à leur chevet pendant les moments difficiles, s’occuper d’eux et les sauver au moins quand ils courent un danger, n’étaient malheureusement pas au rendez-vous! Que les âmes des victimes reposent en paix et que les dirigeants sachent qu’ils en sont responsables!Et les défenseurs des droits humains se sont réunis à Marrakech! Sincèrement, des fois je me pose la question sur la bonne foi de certaines organisations même internationales soient-elles! De quels droits humains vont-ils parler? Ne savent-ils pas que la grande majorité du peuple marocain souffre, que son pouvoir d’achat est très bas et qu’elle vive sous le seuil de la pauvreté? N’ont-ils pas vu des vidéos montrant des femmes marocaines qui accouchent dans les rues et devant les hôpitaux? Ne sont-ils pas au courant que les enfants marocains font semblant d’aller à l’école, et qu’ils n’apprennent rien par ce que notre système scolaire n’est pas rentable? N’ont-ils pas appris que des fillettes sont « mariées » par force à l’âge de la scolarité obligatoire? Et que la polygamie continue d’exister au Maroc jusqu’à nos jours? Ne savent-ils pas que des femmes au sein de leur foyer conjugal sont mal traitées et souvent battues? Et que les personnes ayant des besoins particuliers, comme les malvoyants ou ceux qui ont une mobilité réduite souffrent énormément, d’abord parce qu’ils n’y a pas d’infrastructures adaptées, et puis l’état méconnait totalement les droits qui sont les leurs, ce sont leurs familles qui les prennent en charge? N’ont-ils pas pris connaissance de l’ampleur du chômage chez les jeunes diplômés, en particulier, parce que la plupart des jeunes sont des chômeurs déguisés. Le soi-disant travail qu’ils ont, n’est que saisonnier ou occasionnel, et dans tous les cas, ce sont les familles qui leur procurent ce dont ils ont besoin pour survivre? Ignorent-ils que la corruption est enracinée dans nos tribunaux et qu’elle est profondément ancrée dans toutes les administrations? Est ce qu’ils ne savent pas que là où ils sont réunis, Marrakech en l’occurrence, est une ville préférentielle des pédophiles en général et européen en particulier, et que des personnalités notamment françaises sont accusées d’y avoir abusé et violé des mineurs? Il faut que ce cinéma s’arrête ! Est ce que le monde est aveugle? Est ce que les représentants des organisations des droits de l’Homme et les participants au forum en général ne savent pas que des tribus marocaines sont privées de leurs propres terres; domaines collectifs que chaque tribu, dans le cadre de la coutume, gère d’une façon collective pour le pâturage en général?La situation des enfants, des femmes et des handicapés, comme elle a été décrite en haut est plus qu’alarmante, elle est préoccupante et nécessite des solutions urgentes. Quant à la parité et l’égalité entre les sexes, ce ne sont que des slogans pour la consommation! Ils servent de banderole publicitaire tout simplement. Ce n’est pas notre gouvernement qui pourrait prendre cette décision, ni même réfléchir un instant à ce genre de question! Selon lui, l’égalité et la parité ont été déjà réalisées. Les pauvres; hommes et femmes sont dans le même état, ils sont égaux dans la souffrance et le besoin. Les hausses des prix des aliments de première nécessité ont été déjà effectuées, les factures d’eau et d’électricité ont été gonflées. Les riches aussi, ils le sont dans leur bonheur et leur bien-être. Alors qu’est ce qu’il faut de plus? Est ce que les hommes et les femmes ne sont pas égaux? Que vont se dire ceux qui sont réunis à Marrakech? Quelles recommandations feront-ils à nos responsables? Tout est clair et transparent! Ils vont passer les trois jours à discuter et à militer en buvant et en chantant, et ils finiront par rendre publiques des félicitations dans un communiqué pour faire l’éloge de quelques avancées, qu’ils vont nommer progrès et exploits réalisés dans le domaine et recommander la continuité dans la même voie. Aujourd’hui les participants sont logés dans des hôtels de renommée internationale, demain, que sera leur retour le moment où nos dirigeants auront besoin de leur soutien? Tant pis si les marocains sont dans la désolation et le désespoir!

El Ghazi Lakbir
Aghbalou

Lire Aussi...

Les Amazighs de la diaspora et leur(s) identité(s) entre revendications légitimes et dérives terroristes

Les amazighs de la diaspora, en Europe et ailleurs, n’échappent pas au problème identitaire. L’assimilation ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *