AmadalAmazigh

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme demande au royaume du Maroc que les réformes de la justice doivent aboutir et être traduites en actes

Les réformes en matière de justice initiées par les autorités marocaines depuis 2011 sont essentielles mais ne peuvent à elles seules protéger effectivement les droits humains dans le pays, a déclaré la FIDH, lors de la présentation à Marrakech le 25 novembre dernier de son rapport d’une mission d’enquête menée au Maroc en juin 2014. La FIDH a constaté avec ...

Lire la suite...

Les maux d’hier et les mots d’aujourd’hui

«On ne guérit pas le mal par le mal» dit Hérodote Le Maroc pays d’essence amazighe est à un carrefour mondial et donc région de diversité. Les colons phéniciens, les envahisseurs romains, vandales, arabes et autres sont repoussés dehors. Les Almohades arrêtent la marée des bédouins d’Arabie en Tunisie et en fixent un pan à l’Est du Maroc. Les Mérinides ...

Lire la suite...

MANIFESTE DE TAMAZGHA: Pour une Confédération démocratique,sociale et transfrontalière, basée surle droit à l’autonomie des régions

Dans le cadre de débat national sur « la régionalisation avancée », actualisé par la proposition de Ministre de l’Intérieur en ce qui conserne la loi organique de la dite régionalisation, prévue dans la mise en oueuvres des principes de la Constitution du premier juillet 2011, l’Assemblée Mondiale Amazighe avait adopté un projet en Assemblée Générale les 13, 14 et ...

Lire la suite...

L’assemblée mondiale amazighe dénonce le recul de l’enseignement de l’amazighe au Maroc

Alors que les Amazighes n’ont pas encore achevé la bataille du recensement qui a ignoré les recommandations onusiennes relatives à la langue maternelle et a marginalisé les Amazighs et l’amazighité dans les formulaires de recensement, voici qu’une série de décisions illégales et discriminatoires sont prises par les déléguées du Ministère de l’Education Nationale dans plusieurs villes. Bien plus, le Ministre ...

Lire la suite...

Notre destin amazighe (Ce que je crois)

Nous voici donc, nous amazighs, grand peuple généreux éparpillés sur plusieurs Etats dans un espace qui s’étend de Siwa aux Iles Canaries, amenés, par la force des choses et le poids d’une tradition multiséculaire, à assumer dignement notre destin, avec souffrance et combat pour nous inscrire volontairement dans le concert des grandes nations, nous arrimer spontanément, pour ainsi dire, dans ...

Lire la suite...

Le recensement de la discorde

Dans le cadre du recensement qu’organise le Haut Commissariat au Plan (HCP) à partir de septembre 2014, deux questions figurent dans le questionnaire (page 4) élaboré pour cette opération. La première concerne la rubrique : « langues locales utilisées » et qui comportent : laDarija marocaine, Tachelhit, Tamazighte, Tarifiyte et Lhassaniyya. La deuxième question figure dans la rubrique « Langues ...

Lire la suite...

La scolarisation en milieu rural: Pourquoi les Amazighs devront se mobiliser activement en faveur de boycott du recensement raciste de 2014?

Comme elle l’avait dénoncé auparavant Amina Ibnou-Cheikh dans son article publiée sur la web d’amadlpresse.com (http://amadalpresse.com/index.php/amadal-amazigh/mroc/982-2014-08-21-20-34-46 ) et lors de notre conférence de presse le jeudi 4 septembre dernier, le haut-commissaire au plan, M. Ahmed Lahlimi El Alami fait de la rétention de l’information. Ainsi, il a passé sous silence le taux de scolarisation dans le cycle primaire qui a ...

Lire la suite...

L’Assemblée Mondiale Amazighe répond aux déclarations et décisions racistes de Lahlimi sur les Amazighes et le recensement

Après avoir pris connaissance des déclarations dangereuses et violentes proférées par Ahmed Lahlimi, Délégué du Haut Commissariat au Plan qui supervise le recensement général de la population qui aura lieu au Maroc au mois de septembre prochain et qui s’est attaqué sévèrement et de manière raciste au mouvement amazighe, considérant que ses revendications relatives à la langue maternelle sont dangereuses ...

Lire la suite...

Assemblée Mondiale Amazighe Les raisons du boycott du recensement de 2014

L’Assemblée Mondiale Amazighe a décidé de boycotter le recensement général de la population et a mené une campagne de terrain sur le territoire marocain comportant des rencontres avec les citoyens et les cadres amazighes, en plus de la distribution d’imprimés appelant les citoyennes et les citoyens à boycotter le recensement général de la population et de l’habitat de 2014. L’Assemblée ...

Lire la suite...