«LES DROITS DES TOUAREGS ET LES ENJEUX SECURITAIRES EN AFRIQUE DU NORD ET AU SAHEL» Séminaire International en téléconférence

L’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA), la Fondation MOHAMED ALI AG TAHER AL ANSARI, l’Organisation de la Diaspora Touarègue en Europe (ODTE), en collaboration avec la Fondation FRIEDRICH NAUMANN POUR LA LIBERTE (FFN), organisent un séminaire international sur :

«LES DROITS DES TOUAREGS ET LES ENJEUX SECURITAIRES EN AFRIQUE DU NORD ET AU SAHEL» ;

Le samedi 27 Février 2021/2971

de 18h00 à 20h00 (heure marocaine et européenne).

Séminaire en téléconférence suivi en direct sur la page Facebook d’Amadalmazigh : 

https://www.facebook.com/Amadalpresse

et de la Fondation FRIEDRICH NAUMANN POUR LA LIBERTE (FFN)

https://facebook.com/ffnmaroc

Introduction et objectifs :

Les populations touarègues, qui se nomment elles-mêmes « IMOUHAGH » ou « KEL TAMACHEQ » ou « KEL TAMAJAQ », sont les populations amazighes autochtones du Grand Sahara, éparpillées et séparées à la suite des frontières artificielles, résultant des découpages territoriaux imposés par la colonisation européenne en Afrique, et vivant au sein de plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Sahel (Algérie, Libye, Niger, Mali, Burkina Faso, Mauritanie et Maroc) et formant une petite diaspora en Europe et en Arabie Saoudite. Des communautés minoritaires, aux marges des Etats-Nations, où la femme dispose d’une reconnaissance inégalée. Comme le souligne l’ anthropologue Hélène Claudot-Hawad : « Pour toute décision grave engageant la société, comme par exemple une alliance stratégique, une déclaration de guerre, une proposition de paix, la première condition à obtenir est l’assentiment des femmes ».

Ce séminaire international a pour objectif de mettre l’accent, d’une part, sur les difficultés récurrentes entre les communautés touarègues et les Etats-Nations hérités de la colonisation franco-hispano-italienne et, d’autre part sur les enjeux et problématiques sécuritaires qui concernent cette vaste zone d’Afrique du Nord et du Sahel, profondément secouée par le terrorisme djihadiste et les mouvements du printemps démocratique des peuples, déclenchés à la suite de la révolution tunisienne du « Jasmin ».

Ce séminaire qui compte avec la participation des principales ONG de défense des droits des Touaregs (Organisation TIN HINAN, Survie Touarègue TEMOUST,  Internationale TOUAREGUE, IMOUHAGH International Organisation for the Sale of Justice & Transparency, Organisation de la Diaspora Touarègue en Europe et la Fondation MOHAMED ALI AG TAHER AL ANSARI) s’organise près de deux semaines après la tenue du Sommet officiel du G5-SAHEL des Etats de Sahel, du Maroc et de France à N’Djamena.

A propos de ce sommet, M. Abdoulahi Attayoub affirme que : « Il est dorénavant admis que la stabilisation de la bande sahélo-saharienne ne pourra se faire à travers des systèmes politiques faillis qui ont montré leur incapacité à promouvoir le vivre ensemble des différentes communautés. N’en déplaise à certains détracteurs missionnés par des intérêts rarement avoués, la stabilité de la bande sahélo-saharienne ne se fera pas sans une implication politique et ouvertement assumée de toutes les communautés, notamment celles dont les territoires traditionnels, représentant plus des deux tiers du Mali et du Niger par exemple, constituent les principaux terrains de conflits. Ces territoires sont par ailleurs au centre d’enjeux géostratégiques qui déterminent les différents positionnements politiques. ». De même, pour la Libye, sa transition démocratique et sa stabilisation sociale ne pourront se faire sans la participation active de ses populations amazighes et touarègues et sans la reconnaissance constitutionnelle de leurs droits culturels et linguistiques, ainsi que d’un régime politique fédéraliste.

Ainsi, le but de ce séminaire international est de mettre en lumière les relations problématiques des Touarègues avec les Etats-Nations et de réfléchir aux solutions opportunes et réalistes dans le but de contribuer à renforcer les droits de ces communautés nomades autochtones et de contribuer à la stabilité et à la paix durables et au développement socio-économique.

PROGRAMME:

Samedi 27 Février 2021

16h30 : Préparation des conférenciers

17h30 : Test technique et préparation du live facebook

18h00 : Ouverture officielle de séminaire et allocution de bienvenue : 

  • M. Rachid RAHA, président de l’Assemblée Mondiale Amazighe/AMA (Modérateur) ;
  • Mme. Belkiss A L ANSARI, présidente de la Fondation Mohamed Ali Ag Ali Taher Al-Ansari ;
  • M. Abdoulahi ATTAYOUB, président de l’Organisation de la Diaspora Touarègue en Europe (ODTE) ;
  • M. Sebastian VAGT, directeur de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté au Maroc (FFN).

18h20 : Intervention des conférenciers :

  • 18h20 : Mme. Dr. Mariam Wallet Mohamed AboubakrinePrésidente de l’Association Tinhinan Canada et membre Tinhinane Sahel, ancienne Présidente de l’instance Permanente des Nations-unies sur les questions autochtones (Canada) ;
  • 18h35 : M. Hamma Ag Mahmoud, précédant président délégué de l’AMA pour les Touaregs : situation des Touaregs au Mali ;
  • 18h50 : M. Abdoulahi Attayoub, président de l’ODTE : situation des Touaregs de Niger;
  • 19h05 : M. Akli Sh’kka, de l’International Imouhar : situation des Touaregs en Libye;
  • 19h20 : Dr. Mimoun Charqi, président d’honneur de l’AMA : l’Azawad entre droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et intangibilité des frontières nées de la décolonisation. 

19h35 : Débats et interventions des participant-e-s

20h00 : clôture

Première liste des participant-e-s:

  • Mme. Amina Ibnou-Cheikh, présidente déléguée pour le Maroc de l’AMA
  • M. Thomas Fortune, président de l’International Touarègue (France)
  • Mme. Sarah Fortune, Imouhagh International (France)
  • M. Ayoub Attaher, Président Imouhagh International (France)
  • M. Mustapha Saadi, membre fondateur du Réseau Citoyen des Amazighs d’Europe (France)
  • M. Abderrahman Aissati, président de l’Association Adrar des Pays-Bas
  • M. Moussa Ag Acharatoumane, président du Mouvement pour le salut de l’Azawad (Mali)
  • M. Mohamed Mahmoud Tolba Organisation AMAZIGH et MAUDEGH de Mauritanie
  • M. Seydou-Kaocen Mayga Président de l’Amicale Franco-Touaregue. (Niger)
  • M. Alhousseini Ag Chekhou (Niger)
  • M. Ghoumour Khabatta, ODTE (Belgique)
  • M. Abakoula Argalaless, ODTE (Pays-Bas)
  • Mme. Dr. Mariam Raliou, vice-présidente de l’ODTE/TANAT
  • M. Aboukala Argalaless, vice-pt l’ODTE/TANAT (Pays-Bas)
  • M. Dr. Mohamed Aghali-Zakara, président d’honneur l’ODTE/TANAT
  • M. Alassane Ag Solimane, ODTE/TANAT
  • M. Mohamed Abdoulaye, ODTE/TANAT
  • M. Ghoumour Khabatta, ODTE/TANAT (Belgique)
  • M. Mohamed Ewangaye Didane (Niger)
  • M. Lahcen Hammou, président Tifawin (Belgique)
  • Mme. Chona del Toro, Association Azar (Iles Canaries)
  • M. Raul M. Braga Pires (Portugal)
  • M. Mohamed El Hafi (Allemagne)
  • M. Dr. Mohamed Chtatou, membre de l’AMA (Maroc)
  • M. Amezghi Lyazid, membre de l’AMA (Maroc)
  • Mme. Souad Bouziane, membre de l’AMA (Maroc)
  • M. Marzouk Chahmi, membre de l’AMA (Maroc)
  • M. Hamim Adghirni (Maroc)

N.B : pour celles et ceux qui veulent assister par visioconférence à ce séminaire, qu’elles/ils nous fassent la demande à ce mail: agraw.amadlan@gmail.com afin de leur envoyer par mail les codes de ZOOM.

Lire Aussi...

Relancement du musée de la fondation Dr. Leila Mezian en plein cœur de Casablanca

Le musée de la Fondation Dr. Leila Mezian reprend ses travaux après un changement de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *