Une symphonie africaine Rabat par le peintre rifain Mustapha Zoufri

« J’espère composer une symphonie à l’image d’un hymne africain », écrit Moustapha Zoufri pour définir son projet. L’artiste, préoccupé par l’intégration de l’art dans l’espace urbain, propose à la Fondation Nationale des Musées la réalisation d’une immense fresque sur l’une des façades du Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain.

« Symphonie africaine », dont le premier coup de pinceau est donné le jeudi 26 janvier 2023, est réalisée en plein célébration de « Rabat, capitale culturelle de l’Afrique ». Un vibrant hommage à l’Afrique, berceau de l’humanité et continent en plein effervescence artistique.

« Symphonie africaine » célèbre aussi les diverses manifestations, dédiées aux arts africains, qu’a abrité le Musée Mohammed VI d’Art moderne et Contemporain : l’Afrique en Capitale, Lumières d’Afrique, les trésors de l’Islam en Afrique de Tombouctou à Zanzibar, l’Afrique vue par ses photographes de Malick Sidibé à nos jours… Sa réalisation coïncide avec « Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui de la restitution à la révélation : Volet contemporain « . Un heureux hasard !

« Symphonie africaine », première étape d’un projet original, nous donne un avant-gout de l’exposition à laquelle nous convie Moustapha Zoufri à Bab Rouah au mois de mai 2023.

Moustapha Zoufri est né à Nador où il a poursuivi ses études primaires à Segangan puis secondaires à Nador et Oujda. Après l’obtention de son baccalauréat, il a rejoint l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles où il a obtenu une licence en arts plastiques et visuels. Il a également intégré l’Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels de Mons.

Enseignant des arts plastiques à la Fédération Bruxelles-Wallonie de Belgique, Moustapha Zoufri a participé à plusieurs expositions collectives et personnelles en Europe et au Maroc et réalisé plusieurs œuvres murales en Belgique.

En novembre 2016, il installe à Molenbeek-Saint-Jean la sculpture « La flamme de l’espoir », réalisée en hommage aux victimes des attentats de Paris et Bruxelles. En 2018, il dote la ville d’Oujda d’une sculpture pour clôturer les manifestations de « Oujda capitale de la culture arabe « .

Contacts de l’artiste : e-mail : moustaphazoufri@gmail.com – Tél : 0616396765

Lire Aussi...

Les Amazighs demandent au président sudafricain de traduire les ‘‘généraux algériens’’ devant la CPI

Monsieur Matamela Cyril Ramaphosa, Président de la République d’Afrique du Sud, Objet : demande de traduire les ‘‘généraux ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *