BMCE Bank Of Africa organise sa 3ème édition du cycle des Conférence Régionales sur la Loi de Finance à Rabat

Visant à répondre au mieux aux besoins en information de sa clientèle, BMCE Bank Of Africa a reconduit, cette année, le cycle des conférences régionales portant sur « les nouveautés réglementaires et fiscales de la Loi de Finance 2020 & La Contribution Libératoire » au profit de sa clientèle entreprise, TPE, PME, professions libérales et clientèle privée.

BMCE Bank of Africa après les rencontre de Nador le 24 décembre dernier, Marrakech le 07 janvier, Agadir le 09, Casablanca le 14/01, le rendez-vous a été pris à Rabat ce jeudi 16 janvier, afin de mettre à la portée de ses clients et des hommes d’affaires des prospects toutes les informations nécessaires visant à faciliter leur activité au quotidien en mettant à leur disposition des programmes d’animation, de networking et d’échange avec les participants et experts de la banque. Depuis son lancement en 2017, le cycle de conférences régionales sur la Loi de Finance a été organisé dans 8 régions du royaume, mobilisant plus de 1200 participants. Ce rendez-vous devient aujourd’hui tant attendu et incontournable pour l’ensemble de la clientèle professionnelle du groupe et adopte pour chaque région un format spécifique qui s’adapte au mieux aux contraintes et attentes de l’audience.

Après le mot de bienvenue de M. Salim El Merini, directeur régionale pour la région Centre Atlantic de BMCE Bank Of Africa, M. El Mehdi Fakir de l’Observatoire de l’Entreprenariat a offert une large conférence au profit des entreprises des villes de Rabat, Salé et Kénitra et qui visait à expliquer les nouveaux dispositifs de la Loi de Finance 2020, l’impact des révisions financières sur les sociétés ainsi que la contribution libératoire relative à la régularisation des avoirs et liquidités détenus à l’étranger, en plus de plusieurs autres mesures prévues dans le PLF 2020.

A travers cette action, BMCE Bank Of Africa, qui deviendra Bank Of Africa, continue à confirmer son engagement fort et réaffirme sa volonté d’être le partenaire privilégié pour accompagner les entreprises et les professionnels dans le développement de leur business.

Lire Aussi...

Le Maroc et le génocide linguistique de la langue maternelle

A l’aimable attention de Mme. Audrey AZOULAY Directrice générale de l’UNESCO, Objet : Le Maroc et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *