COMMUNIQUE DES ASSOCIATIONS DES DROITS DE L’HOMME EN DATE DU 24/06/2020 SUITE A L’EXCLUSION DE LA LANGUE AMAZIGHE DU PROJET DE LOI N° 04.20 RELATIF A LA CARTE NATIONALE D’IDENTITE ÉLECTRONIQUE (CNIE)

Les associations de la société civile au Maroc qui, œuvrant à la promotion de la langue et la culture amazighes, expriment leur indignation suite à l’absence totale de la langue amazighe et de son caractère, le Tifinagh, dans le projet de loi n° 04.20 relatif à la nouvelle Carte Nationale d’Identité Électronique (CNIE). En effet, ledit projet de loi, stipule dans l’article 4 que ce document officiel, qui permet à tout citoyen de justifier son identité et sa nationalité marocaine, sera exclusivement transcrit en arabe et en français, et ce sans mention aucune de la langue amazighe. De ce fait, nous affirmons que ledit projet est illégal et par conséquent injuste étant donné que:

– L’article 5 de la constitution consacre le caractère officiel de la langue amazighe.

– Les prescriptions de l’article 21 de la loi organique définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh indique clairement que les documents officiels, en l’occurrence la carte d’identité nationale, l’acte de mariage entre autres, seront en amazigh.

– La circulaire du chef du Gouvernement n°19/2019 en date du 10 décembre 2019 définit le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh, ainsi que les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique.

– La lettre du chef de gouvernement en date du 20 janvier 2020 exhorte les différents secteurs à réaliser de leurs plans sectoriels afin d’intégrer l’amazighe dans la vie publique.

Ceci étant, nous Associations et Organisations de défense des droits de l’Homme:

  • Demandons de réviser ledit projet de loi de façon à y intégrer l’amazighe en tant que langue officielle consacrée dans la constitution de 2011, et ce à travers un texte réglementaire selon un agenda précis.
  • Dénonçons l’exclusion de la langue amazighe et son caractère officiel le tifinagh dans l’article 4 dudit projet de loi.
  • Tenons le gouvernement et les autorités qui veillent au respect et à l’application de la constitution responsables de ce projet de loi inique.
  • Exigeons d’éliminer la discrimination linguistique de la législation nationale.

Les Associations désireuses de signer ce communiqué sont priées de prendre contact avec nous sur : 4226021660/4226042660 ou sur l’adresse e-mail lavoixdelafemmeamazighe@gmail.com

Lire Aussi...

Le parti Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) redemande la reconnaissance des responsabilités de l’Espagne de l’utilisation des armes chimiques contre le Rif

Le parti Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) redemande la reconnaissance des responsabilités de l’Espagne de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *