L’AMREC invite les citoyen-ne-s et les sympathisant-e-s du mouvement amazigh à s’inscrire sur les listes électorales

Notre pays connaitra en septembre 2021 la tenue des élections communales, régionales et législatives. Cette échéance démocratique importante permettra aux citoyennes et aux citoyens de choisir leurs représentants au sein des conseils locaux, régionaux et dans les deux chambres du parlement. Pour cela, l’inscription sur les listes électorales est ouverte jusqu’au 1er juillet 2021.

A cette occasion, l’association marocaine de recherche et d’échange culturels exhorte l’ensemble des citoyennes et citoyens, ainsi que l’ensemble des sympathisants avec les revendications du mouvement Amazigh à s’inscrire sur les listes électorales et ce, en vue de tirer profit de l’étape des élections communales, régionales et législatives afin que leurs voix électorales soient un levier de reddition des comptes des partis politiques, eu égard, à leur degré d’implication dans la mise en œuvre adéquat du caractère officiel de la langue Amazigh et de son développement, ainsi que l’intérêt accordé à la question de la diversité culturelle.

De ce fait, l’association marocaine de recherche et d’échange culturels considère l’inscription sur les listes électorales comme une étape nécessaire permettant au citoyen et aux citoyennes, le jour du scrutin, d’évaluer la participation des partis politiques, toute positions confondues, soit ceux impliqués dans la gestion de la chose publique durant ce mandat législatif, ou bien ceux qui ont géré les différents conseil locaux ou régionaux, ou encore ceux faisant partie de l’opposition, sur la base du critère de la participation à la mise en œuvre adéquate du caractère officiel de la langue Amazigh et son développement, ainsi que l’intérêt accordé à la question de la diversité culturelle.

L’association insiste également sur le fait que la possibilité d’évaluation des programmes et des promesses des partis politiques, présentés lors de ces échéances, en fonction du degré de leur engagement à la mise en œuvre du caractère officiel de la langue Amazigh et son développement, ainsi que l’intérêt accordé à la question de la diversité culturelle, ne sera possible qu’à travers l’inscription sur les listes électorales en vue de disposer d’une voix électorale.

Lire Aussi...

La glorieuse Bataille d’Anoaul et la Guerre du Rif, cent ans après

La Guerre du Rif n’était ni une « petite guerre » parmi d’autres, ni une ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *