L’OMDH réagit au drame humain, suite àl’assaut forcé du grillage séparant les deux villes de Nador et Mellila

L’Organisation Marocaine des Droits Humains suit avec de profondes inquiétude et tristesse, les informations relayées par des médias locaux et internationaux, concernant la tentative de franchissement forcé de la clôture en fer, séparant la ville de Nador et la ville de Mellila occupée, à la matinée de vendredi 24 juin 2022, par un large groupe de migrants et demandeurs d’asile originaires de l’Afrique subsaharienne et du Soudan, afin de passer vers la ville de Mellila, et le drame humain qui a en découlé, après l’intervention des forces de l’ordre pour repousser et empêcher cette intrusion forcée qui s’est soldée par un nombre important de blessés et de morts.

L’Organisation Marocaine des Droits Humains –OMDH- qui suit de près l’évolution de cette situation, et rassemble les éléments relatifs à ce drame humain, note et annonce ce qui suit :

– Sa compassion avec les victimes, et présente ses sincères condoléances à leurs familles ;

– Son rejet total de toute forme de violence commise, quel qu’en soit la source.

– La nécessité d’ouvrir une enquête minutieuse de la part des autorités compétentes, afin de déterminer les circonstances et les causes de ces incidents et d’en établir les responsabilités et, en tirer les conséquences légales ;

– Condamne les actes et manœuvres des réseaux de trafic et de traite d’êtres humains, et appelle à multiplier les efforts des forces de l’ordre, dans la lutte pour le démantèlement de ces réseaux.

– Insiste sur la nécessité de prise en charge des soins pour de l’ensemble de blessés, et de veiller à l’identification des morts, afin d’informer leurs familles par le biais de procédure diplomatique appropriée

– Appelle les autorités publiques à la retenue et au traitement des personnes migrantes, réfugiées et demandeuses d’asile, sur la base d’une approche de Droits humains ;

– Appelle l’ensemble de personnes migrantes, réfugiées et demandeuses d’asile présentes sur le territoire marocain d’observer une conduite civilisée et pacifiste pendant l’expression de leurs doléances en matière de droits et libertés ;

Dans ce cadre, l’OMDH renouvelle son appel à l’activation de la cadence de mise en œuvre de la politique publique en matière d’immigration et asile, dans ses dimensions humaines et respectueuses des droits humains. Et à l’adoption dans les meilleurs délais possibles des projets de loi relatifs à l’immigration et asile au Maroc.

Bureau exécutif – Le 25/06/2022

Lire Aussi...

Le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle salue l’effort de médiatisation et appelle à un traitement médiatique équitable du sport féminin

Communiqué de presse La participation de l’équipe nationale féminine à la CAN 2022 Le Conseil ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.