BRéVES

L’Assemblée Mondiale Amazighe demande au président français Emmanuel Macron des actions urgentes en Libye

A Son Excellence M. Emmanuel MACRON,

Président de la République Française,

Objet: Demande de mesures urgentes pour mettre fin à la guerre civile libyenne en prenant en compte la participation active et les droits des Amazighs

Monsieur Le Président,

Permettez-moi d’abord de vous présenter, au nom de notre ONG et de notre peuple amazigh (berbère), nos sincères condoléances pour les nombreuses pertes humaines que le coronavirus Covid-19 a tragiquement provoqué au sein de votre pays et dans les différents pays européens.

Nous sommes fort conscients des graves problèmes et de profondes conséquences économiques qu’il a engendré…Mais malheureusement, nous tenons à vous alerter qu’après le déconfinement, la relance économique de votre pays et de l’Union Européenne après Covid-19 pourrait sérieusement être mis à mal si  votre excellence et les différents chefs d’Etats de l’UE ne vous impliquez pas d’avantage à mettre fin le plutôt possible à la guerre civile fratricide qui sévit en Libye. Pourquoi ?

Déjà on essaie de minimiser les conséquences catastrophiques et néfastes qu’avait provoqué la dite guerre civile  directement sur le premier pays qui les a subit de plein fouet, à savoir l’Italie, et qu’à cause du trafic incessant d’êtres humains vers l’ile de Lampedusa et les côtes italiennes, la guerre civile libyenne s’est soldé en fin de compte par la propagation des thèses de l’extrême droite de Matteo Salvini, de nord vers le sud de l’Italie… Ajoutant à cela le manque de solidarité des pays européens avec l’Italie dans les premières heures avec la tragédie humaine provoqué par le Covid-19, l’extrême droite eurosceptique s’est largement défoulé avec la diffusion sur les réseaux sociaux de ces tristes images des citoyens italiens qui brûlaient le drapeau de l’Union Européenne!

Imaginez maintenant que le projet de sinistre salafiste chef turc Erdogan, obsédé de faire la guerre à l’UE, y compris la France, à tous les niveaux et sur toutes les frontières, réussit en Libye, comme celui de donner des ailes à Daech de s’y implanter et de s’y propager, avec l’aide de soi-disant gouvernement irresponsable de Serraj, qui lui a ouvert les portes aux mercenaires djihadistes syriens de mener et de déplacer leur «Guerre  Sainte» médiévaliste  en Afrique du Nord. Supposons qu’ils arrivent à déstabiliser, par conséquent, les premiers pays frontaliers, en l’occurrence la Tunisie et l’Algérie, déjà très fragilisés sur le plan économique à cause de Covid-19 et de l’effondrement de tourisme pour le premier et des prix des hydrocarbures pour le second. Sans aucun doute, nous allons alors assister à un colossal trafic d’émigrés qui partiraient des côtes libyennes jusqu’aux côtes algériennes. Un potentiel et immense trafic que certains terroristes ne douteraient pas de profiter pour s’y infiltrer en France et en Europe à travers vos côtes, les côtes grecques, italiennes ou espagnoles ! Alors imaginez bien comment serait la montée de populisme et du nazisme !!!

Monsieur Le Président,

Laissez-moi vous rappeler que c’est la France, sous la présidence de Nicholas Sarkozy, en embarquant avec elle l’Angleterre et l’OTAN, qui s’est aventuré à soutenir la révolution du peuple libyen ; et que c’est toujours à la France qu’il incombe la totale responsabilité à laquelle s’est engouffré la Libye. C’est pour cela qu’il est de votre devoir, en tant qu’actuel président de la République Française, de trouver et d’insister à imposer une solution à cette guerre civile. En définitive, vous ne pouvez réussir dans cette difficile mission de pacification et de sécurisation de la Libye qu’à condition d’impliquer activement les combattants Amazighs de l’est libyen, en respectant bien sûr leurs droits.

Pour cela, je vous invite à lire attentivement ma lettre ouverte que je viens d’adresser de nouveau aux «hommes libres» de la Libye :

https://amamazigh.org/2020/05/lettre-ouverte-aux-amazighs-de-libye-unissez-vous-et-constituez-un-seul-front-politico-militaire-comme-alternative-pour-sortir-de-la-fratricide-guerre-civile/

Veuillez agréer, Monsieur Le Président, mes salutations les plus distinguées.

Signé: Rachid RAHA

Président de l’Assemblée Mondiale Amazighe

Lire Aussi...

L’Assemblée Mondiale Amazighe demande au Secrétaire Général des Nations Unies des mesures urgentes pour mettre fin à la discrimination raciale à l’encontre des communautés autochtones de Libye

L’Assemblée Mondiale Amazighe demande au Secrétaire Général des Nations Unies des mesures urgentes pour mettre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *