L’Association d’amitié Maroc-Israël s engage à promouvoir le tourisme à Marrakech

Communiqué de Presse

Tourisme : Engagement de M. Simon Skira envers les objectifs de promotion du tourisme de la communauté israélienne au Maroc

Monsieur Simon Haim Skira, Secrétaire Général de la Fédération du judaïsme marocain en France et Président Fondateur de l’Association d’Amitié Maroc-Israël va entamer une visite à la province d’Al Haouz dans la région de Marrakech, afin de s’entretenir avec le conseil provincial du tourisme d’Al Haouz, notamment Monsieur le Président Marouan Chouioukh.

Cette délégation présidée par Monsieur Skira va être composée de chercheurs en relations internationales et affaires diplomatiques, activistes dans le domaine de la gouvernance de la paix entre les peuples.

Sous la lumière des avancées spectaculaires des relations qui ont été réalisé par le Maroc et Israël, grâce à la vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI qui met en avant la paix et le développement, Monsieur S. Skira compte œuvrer pour la promotion du tourisme et la prospérité des affaires qui profiteront pour nos deux nations. Il croit profondément que la paix entre les peuples passe par le partage et la connaissance, le tourisme étant le meilleur moyen afin de se frayer un chemin vers la paix intercommunautaire ayant existé autrefois au Maroc.

Dans ce sens, cette délégation va étudier les différentes propositions disponibles, va faciliter l’accès aux touristes en coordonnant avec les agences des deux côtés et tâchera de promouvoir la culture marocaine juive comme levier de ce rapprochement humain.

La stimulation du secteur du tourisme va aider le Maroc, à se relever après la crise résultante de la pandémie et qui a handicapé le secteur depuis plus d’un an.

Monsieur Skira a depuis des années, exprimé son soutien pour le developement des relations entre les deux pays, dans une optique de paix et de tolérance, à travers cette visite il espère également concrétiser sa volonté de voir les milliers de juifs marocains revenir vers leur terre ancestrale.

Lire Aussi...

La glorieuse Bataille d’Anoaul et la Guerre du Rif, cent ans après

La Guerre du Rif n’était ni une « petite guerre » parmi d’autres, ni une ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *