Le Collectif des Associations Amazighes établies à l´Étranger demande au gouvernement marocain de promouvoir la langue amazighe aux citoyens marocains résidants à l’étranger

En date du mardi 12 mai 2021, les associations des amazighes établis à l’étranger ont adressé une lettre au chef du gouvernement marocain, en sa qualité de Président de la Commission ministérielle permanente chargée d’assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe.

Cette missive vient en réaction au plan préliminaire gouvernemental intégré pour la mise en œuvre de l’officialité de l’amazighe conformément à la loi organique 26.16, daté du 25 avril 2021 et définissant les phases de l’implantation du caractère officiel de la langue amazighe, les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique, ainsi que la proposition de constitution des comités thématiques et permanentes.

L’initiative est portée par 27 associations de 8 pays d’Europe et d’Amérique à forte présence de marocains du monde. Elles plaident pour étendre et adapter les dispositions de ce plan sur les champs culturels, éducatifs et administratifs au profit de cette diaspora qui demeure attachée à ses origines.

Le Collectif des Associations Amazighes Établies à l´Étranger

A l’intention de Monsieur Saad Eddine El Othmani Chef du Gouvernement du Royaume du Maroc

Président de la Commission ministérielle permanente chargée d’assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe

Paris, le 08/05/2021

Monsieur le Chef du Gouvernement,

C’est avec grand intérêt que nous avons consulté le plan préliminaire gouvernemental intégré pour la mise en œuvre de l’officialité de la langue amazighe conformément à la loi organique 26.16, daté du 25 avril 2021 et définissant les phases de l’implantation du caractère officiel de la langue amazighe, les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique, ainsi que la proposition de constitution des comités thématiques et permanents.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’une majorité des 5 millions de marocains résidents en Europe et ailleurs dans le monde, sont amazighes d’origine, de culture et de langue. La Constitution du Maroc reconnait la culture et la langue amazighes comme fondements de l’identité marocaine. De ce fait nous attendions de ce plan gouvernemental une véritable promotion de l’Amazighe et une mise en place réelle et effective de son caractère officiel.

En tant que ressortissants marocains établis à l’étranger, nous souhaitons attirer votre attention sur les lacunes que nous avons constaté dans ce projet de Plan.

Nous recensons ci-dessous en 6 axes les lacunes ainsi que les préconisations et les propositions que nous jugeons utiles afin de satisfaire les attentes des communautés marocaines de l’étranger qui tiennent plus que jamais à leur identité amazighe. A ces propositions nous espérons de votre part des calendriers et des échéances précises.

Axe I. Enseignement de la langue Amazighe

Ministère de tutelle : Ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

L’expérience de l’enseignement de l’amazigh au Maroc a commencé voici presque deux décennies, or aucun dispositif n’est prévu jusqu’ici pour son extension aux ressortissants marocains à l’étranger. Le gouvernement marocain se doit de mandater des enseignants de la langue et la culture amazighes aux MRE.

Propositions :

  • Modifier les accords bilatéraux relatives à l’enseignement de la langue du pays d’origine signés entre le Maroc et les États d’accueil afin d’y inclure la langue amazighe;
  • Allouer les ressources nécessaires, humaines et matérielles, pour mener à bien l’enseignement de l’amazigh aux MRE à pied d’égalité avec l’arabe (en termes de ressources et volume horaire).

Axe II. L’amazighe dans les ambassades et les consulats

Ministère de tutelle : Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger

Propositions :

  • Inclure l’identité visuelle amazighe dans les institutions et administrations du Ministère (Ambassades, consulats, devantures des institutions, signalisations, …) ;
  • Utiliser l’amazighe comme langue de communication avec les citoyens ;
  • Mettre à disposition de la documentation officielle en langue amazighe ;
  • Employer la langue amazighe dans la célébration des cérémonies officielles et des fêtes nationales à l´étranger.

Axe III. L’amazighe dans le champs Judiciaire

Ministère de tutelle : Ministère de la Justice

Propositions :

  • Utiliser la langue amazighe par les Cadis et les Adouls accrédités;
  • Rédiger en langue amazighe les documents et actes officiels.

Axe IV. L’amazighe dans le champ culturel

Ministère de tutelle : Ministère de la Culturede la Jeunesse et des Sports

Propositions :

  • Financer et promouvoir des programmes culturels amazighs à l’étranger (Festivals, concerts, expositions…);
  • Favoriser la venue depuis le Maroc des artistes amazighs dans le cadre des événements de diplomatie culturelle;
  • Faire participer les artistes amazighs établis à l’étranger dans les programmes culturels et artistiques organisés au Maroc (musiciens, peintres, comédiens, conteurs …) et les inviter dans les médias publics et privés;
  • Introduire la culture amazighe dans les centres culturels de l’étranger financés par l’État marocain.

Axe V. Accueil et communication

Ministère de tutelle: Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau; et Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale

Propositions :

  • Utiliser la langue amazighe dans les spots et les messages diffusés dans les transports aériens et maritimes reliant le Maroc avec les pays d’accueil;
  • Inclure la langue amazighe dans tous les dispositifs d’information et de communication.

Axe VI. Promotion de la langue et la culture amazighes à l’étranger

Institutions de tutelle : Ensemble du gouvernement et établissements publics

Les 5 premiers axes cités ci-dessous nécessitent obligatoirement des actions de promotion et de valorisation par l’État marocain auprès des ressortissants marocains afin de les réconcilier et de les rendre fières de leur identité.

Propositions :

  • Mettre en place une commission mixte de suivi des différents chantiers cités ci-dessous intégrant des ressortissants marocains de l’étranger et des agents de la société civile œuvrant pour à la promotion de la culture amazighe;
  • Promouvoir la culture et la langue amazighes à l’étranger via des programmes ciblés (spots audiovisuels sur tous les médias marocains: TV, radios, webs, …);
  • Sensibiliser les ressortissants marocains de l’étranger sur l’importance de l’amazighe dans la culture, l’histoire et la civilisation du Maroc;
  • Promouvoir et encourager l’enseignement de la langue amazighe via des compagnes de valorisation.

L’amazigh n’est pas qu’une langue, c’est aussi le véhicule de valeurs et de pratiques culturelles qui, en tant que patrimoine commun à tous les marocains, a su constituer un rempart contre les dérives sectaires et un ciment pour la Patrie. Sa transmission à nos enfants et sa prise en charge auprès des Marocains du Monde est à même d’affermir leur appartenance et de les conforter dans leur identité et face aux nihilismes.

Veuillez agréer, Monsieur le Chef du gouvernement, l’expression de notre très haute considération.

Le Coordonnateur de l´action

Organisations signataires :

  • Amazigh Cultural Network in America – USA
  • Association Franco-Amazigh, Mulhouse – France
  • Amazigh Verein-Hamburg, Hambourg – Allemagne
  • Asociación Ziri de Cultura Amazigh, Grenade – Espagne
  • Association Agraw, Lille – France
  • Asbl Tamounte STG, Waregem – Belgique
  • Coordination Akal Canada – Canada
  • Asociación Eurotamazgha, Murcie – Espagne
  • Association Tiwizi59, Lille – France
  • Association Marbel, Bruxelles – Belgique
  • Confédération des Associations amazighes d’Allemagne – Allemagne
  • Association Agraw n Bariz, Paris – France
  • Association Tamazgha-Catalunya – TAMCAT – Espagne
  • Asociaziones Culturale Berebera, Milano – Italie
  • Association Horizon Sud, Argenteuil – France
  • Amazigh Community In America, New York – USA
  • Tifawin Belgique ASBL – Belgique
  • Association Tayafut, Noisy le Sec – France
  • Agharas – Asociación de Imazighen de Bizkaia, Bilbao – Espagne
  • Assemblée Mondiale Amazighe France – AMAF, Orléans – France
  • Coordination Akal Europe – France
  • Imdoukal n Ait Souss, Belgique
  • Association des Femmes Amazighes pour la Culture et le Développement – Tamettut, Barcelone – Espagne
  • Association culturelle Adrar – Pays-Bas
  • Association Tamaynut France, Clichy – France
  • Fondation David Montgomery Hart des Études Amazighes, Andalousie – Espagne.
  • Association Amzrouy, Lille – France
  • Akal Coordination USA – États-Unis d’Amérique.
  • Casa Amaziga – Catalogne – Espagne

Lire Aussi...

Exclusivité: BMCE EuroServices lance la 1ère application mobile marocaine pour le transfert d’argent en ligne depuis l’Europe

Dans le cadre des solutions innovantes proposées à ses clients, BMCE EuroServices lance en exclusivité ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *